Les habitants de Dashoguz ont vu leurs routes bloquées en raison de l’ouverture d’installations énergétiques avec la participation du Président

Le 5 juin, à Dashoguz, a eu lieu l’inauguration officielle de nouvelles installations électriques, avec la participation du président du Turkménistan, Serdar Berdimuhamedov. L’événement a entraîné des restrictions temporaires de circulation dans la ville, ce qui a attiré l’attention des résidents locaux et des médias nationaux. Les correspondants de Radio Azatlyk l’ont rapporté.

Il est rapporté que le président Serdar Berdimuhamedov a personnellement assisté à la cérémonie d’ouverture des nouvelles infrastructures électriques, qui jouent un rôle clé dans l’approvisionnement en énergie stable et fiable de la région. Les nouvelles installations énergétiques comprennent des centrales électriques et des sous-stations modernisées, ainsi que des lignes électriques modernisées, ce qui améliorera considérablement la sécurité énergétique de la région et soutiendra son développement économique.

Entre-temps, dans le cadre de la visite du président et de l’ouverture de nouvelles installations énergétiques à Dashoguz, des restrictions temporaires de circulation ont été introduites. Ces mesures visent à assurer la sécurité des dignitaires et des participants à la cérémonie, ainsi qu’à prévenir d’éventuels incidents. Les restrictions ont touché à la fois les rues centrales de la ville et les zones environnantes, ce qui a causé des désagréments temporaires aux citoyens et aux invités de la ville.

Les résidents locaux ont perçu différemment les restrictions imposées. Beaucoup ont soutenu ces mesures, comprenant leur importance pour assurer la sécurité de l’événement. Cependant, des critiques ont également été formulées concernant les inconvénients pour la vie quotidienne des citoyens. Certains résidents ont exprimé leur mécontentement face à l’accès limité aux installations importantes de la ville et à la nécessité de modifier leurs itinéraires de déplacement habituels.

D’une manière générale, il est important de noter que l’ouverture de nouvelles centrales électriques constitue une étape importante dans le développement de l’infrastructure énergétique du Turkménistan. Ces projets visent à améliorer la fiabilité de l’approvisionnement en électricité à Dashoguz et dans les régions voisines, ce qui contribue à une croissance économique durable et à l’amélioration de la qualité de vie de la population. En outre, le président Berdimuhamedov a également souligné l’importance de moderniser les infrastructures énergétiques pour maintenir la sécurité énergétique à long terme du pays.

Y a-t-il des perspectives de développement ?

Selon les données officielles, les autorités turkmènes prévoient de continuer à investir dans le développement des infrastructures énergétiques, ce qui créera de nouveaux emplois et améliorera les performances économiques de la région. On s’attend à ce que la mise en service de nouvelles installations énergétiques devienne une incitation à attirer les investissements et à développer d’autres secteurs de l’économie.

Pendant ce temps, malgré le développement des installations énergétiques au Turkménistan, les habitants continuent de rencontrer de graves problèmes d’approvisionnement en électricité en raison du manque de développement approprié et de modernisation normale des infrastructures énergétiques. Les pannes de courant fréquentes sont devenues une réalité quotidienne pour de nombreux citoyens, causant des désagréments importants et affectant négativement la qualité de vie. Les réseaux anciens et usés ne peuvent pas faire face aux charges actuelles, ce qui entraîne de fréquentes pannes de courant. Dans certaines régions, les interruptions sont devenues régulières, provoquant l’indignation et le mécontentement de la population. Le manque d’alimentation électrique stable a un impact négatif sur le travail des entreprises, des établissements d’enseignement et des organisations médicales.

Pour cette raison, les habitants du Turkménistan sont obligés de s’adapter à des conditions d’interruptions constantes. De nombreuses familles s’approvisionnent en générateurs et autres sources d’énergie alternatives, ce qui entraîne des dépenses supplémentaires. Les problèmes d’électricité entravent également l’accès à Internet et à d’autres moyens de communication modernes, limitant ainsi les possibilités de travail et d’éducation.

Les experts soulignent la nécessité d’investissements importants et mondiaux dans la modernisation des infrastructures énergétiques du pays. Mais les autorités du Turkménistan n’ont pas encore pris de mesures suffisantes pour résoudre ce problème, ce qui suscite des critiques de la part du public et des observateurs internationaux. Ils exhortent les autorités du Turkménistan à prêter attention au problème et à prendre des mesures pour améliorer l’état du système énergétique, augmenter le financement de la modernisation du réseau et utiliser des technologies de pointe pour garantir un approvisionnement électrique stable et fiable. Autrement, la population continuera à souffrir et sera au bord de la survie.